MEN'S BIG midnight NIKE HIGH LUX chaussures midnight BIG navy 854165 400 ae8376

Après de multiples agressions homophobes à Paris ces dernières semaines, les manifestants se sont réunis pour tirer la sonnette d'alarme.

Modifié le - Publié le | Le Point.fr
Nike Wmns Zoom Condition TR Noir blanc femmes Training Chaussures Baskets 852472-001Nike homme Vintage 1995 Air Pegasus chaussures 104038-142 blanc/Royal Bleu sz. 9.5,NIKE TRAIN ULTRAFAST FLYKNIT AMP Trainers -9.5 EUR 44.5 ( 844645 177 )Nike Vandal High Supreme homme lifestyle Baskets NEW vintage coral 318330-800Nike Air Max Plus TN Baskets Homme Bleu Jaune Chaussures de sport pour hommes et femmes,adidas Originals Superstar W Low Femme Classic chaussures Baskets Pick 1,Femme ladies adidas originals superstar bw3s slipon trainers chaussures BY2949 sale,Nike air max 90 Essential AJ1285-202 Hommes,Nike Air Jordan Formula 23 faible rouge7 EUR 41 BNIB 919724-606,[876068-001] homme NIKE AIR MAX PRIME fonctionnement TRAINING chaussures noir blanc 8-13,NIKE MEN SOCK DART bleu-Noir-Blanc Homme Chaussures de sport pour hommes et femmes,TEXAS LONGHORNS UT Nike Free Trainer V7 Week Zero chaussures,Nike Presto (Gs) Jeunesse Basket Course 833875 004 Baskets Liquidation,Nike Air Max 2017 garçon fille baskets sport chaussure taille 4.5 nuit FACTEUR Chaussures de sport pour hommes et femmes,ADIDAS TUBULAR KNIT DOOM gris US 5 5.5 6 7 8 9 10 11 PRIMEKNIT Bottes S74920,NIKE AIR MAX 98 TRIPLE blanc PURE PLATINUM QS6 7 8 9 10 11 12 97 640744-106,Adidas Ultra Bottes chaussures de course Running baskets femme rose,NIKE KYRIE 3 noir ICE IRVING 852395 009 homme Taille 14,UK 5.5 Femme Nike Air Huarache courir Print Trainers EUR 39 US 8 725076-006Nike Air Presto Mid Utility x ACRONYM Dynamic Yelfaible/ blanc UK10,NIKE W AIR HUARACHE courir PHANTOM LIGHT BONE & blanc FemmeNew Nike femmes Duel Racer Knit Casual Chaussures,NEW Femme NIKE FLYNIT ZOOM AGILITY TRAINERSTaille 7 GYM fonctionnement Rose blanc,Nike SB Dunk High TRD QS “ Noir Sheep” 881758-1109 EUR 44 USA 10adidas Swift Run W Femmes Light rose Mesh et Synthetic BasketsNike Tanjun Free RN 3.0 4.0 5.0 Roshe courir One TWO Kaishi Sneaker Neu,ADIDAS CHAUSSURE TUBULAR VIRAL - CLONIX - 6 1/2 gris,NIKE femmes DUALTONE RACER SE SZ 9.5 PARTICLE rose blanc RUNNING Chaussure 940418 600,Nike Air Max 95 SD Taille7 EUR 41 rose boxed excellent conditionNike homme 856484-161 Zoom KD Trey 5 IV Basketball chaussures blanc/rouge

La manifestation était organisée après une série d'agressions homophobes dans la capitale.

© IAN LANGSDON / MaxPPP

"Stop". Stop aux agressions verbales et aux insultes. C'est le mot d'ordre derrière lequel se sont rassemblés des centaines de personnes à Paris dimanche. Une mobilisation pour dénoncer les "LGBTphobies" et oui au droit "d'aimer librement" après plusieurs agressions homophobes.

"C'est assez incroyable qu'en 2018 il y ait encore ce genre de problèmes et qu'on doive venir place de la République pour réclamer des droits", a dit à l'Agence France-Presse Benoît, 39 ans, venu témoigner sa "solidarité envers les victimes" et "mettre un coup de pression sur les autorités". "On ne peut pas encore aimer librement en France aujourd'hui", a déploré à ses côtés, Pierre, un Parisien de 40 ans.

Comme eux, Olivia et Philippine, 25 et 26 ans, racontent à l'Agence France-Presse avoir subi des "agressions verbales, des insultes". Il y a "les parents qui tirent leur enfant de l'autre côté de la rue" ou celui qui leur lance: "'qui fait l'homme chez vous ?'". Résultat: "on se restreint dans nos déclarations en public, on ne le fait que dans des lieux 'safe', fermés", disent-elles.

La manifestation était organisée à l'appel de plusieurs associations, après une série d'agressions homophobes à Paris ces dernières semaines. L'une des dernières en date a eu lieu mardi. Guillaume Mélanie, président d'Urgences Homophobie, une association d'aide aux étrangers LGBT en danger dans leur pays, a été frappé à la sortie d'un restaurant. Présent à la manifestation, l'oeil encore marqué par un coquard, il s'est félicité d'une "libération" de la parole. Après son agression, il avait posté sur Twitter une photo de son visage tuméfié. "Avant on se culpabilisait, aujourd'hui on se montre", a-t-il dit.

Ce soir c’est mon tour.
Agression homophobe à la sortie d’un restau.
Nez cassé.
Choqué.
Du sang partout.
Je suis homosexuel, et nous sommes en 2018.@SOShomophobie @Tof_Beaugrand @stop_homophobie @Lyes_Alouane @MarleneSchiappa pic.twitter.com/mwJvkjcp4j

— Urgence Homophobie (@UHomophobie) 16 octobre 2018

Joël Deumier, président de SOS Homophobie, a réclamé d'urgence une "campagne nationale" de sensibilisation contre les LGBTphobies et que toutes les paroles LGBTphobes, qu'elles viennent "du Pape, de la Manif pour tous ou de Marcel Campion", soient "systématiquement" condamnées par le gouvernement. "Il y a une agression physique homophobe tous les trois jours en France", a-t-il rappelé. A Paris, les actes à caractère homophobe entre janvier et septembre sont en baisse de 37 % par rapport à 2017 sur la même période (74 faits constatés contre 118), selon la Préfecture de police.

Lire aussi Propos homophobes : le nouveau dérapage de Marcel Campion

La maire de Paris Anne Hidalgo a appelé mercredi à "un sursaut collectif" et invité les services de la Préfecture de police, du procureur de Paris, de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) ainsi que les associations à une réunion sur le sujet.

Puma Electron Street Forest Night blanc Hommes Casual Chaussures Baskets 367309-03,
12 Commentaires
Commentez
Ce service est réservé aux abonnés.
Vous ne pouvez plus réagir aux articles suite à la soumission de contributions ne répondant pas à la charte de modération du Point.
Par France jtm

Pourquoi pas agressions tout court ?

Ce ne sont pas que les homosexuels qui sont agressés ! Les femmes, les enfants, les anciens...
Enfin, la loi est là pour protéger tout le monde !
Qu'est ce que caché cette manif pour une seule catégorie de citoyens ?
Stop la violence !

Signaler un contenu abusif
Par justinien10

Amusant, le titre à changé en une heure !

Voici une heure, le titre était encore :
«DES CENTAINES DE MANIFESTANTS» !
Subitement, ils sont devenus des milliers !
« Nous partimes cinq cents, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au port ! » (le Cid)

Signaler un contenu abusif
Ce service est réservé aux abonnés.
Vous ne pouvez plus réagir aux articles suite à la soumission de contributions ne répondant pas à la charte de modération du Point.
Ajouter un pseudo

Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

Créer un brouillon

un brouillon est déjà présent dans votre espace commentaire.

Vous ne pouvez en sauvegarder qu'un

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler.

Pour sauvegarder le nouveau brouillon, cliquez sur enregistrer

Créer un brouillon

Erreur lors de la sauvegarde du brouillon.